Que faisons-nous ?

« C’est un grand privilège et un grand bonheur d’agir pour une société plus juste, plus équilibrée, plus humaine. Pour mieux vivre ensemble. »

Mission

Après Demain a pour objet d’initier, soutenir et financer toutes initiatives d’intérêt général contribuant à diminuer les souffrances de celles et ceux qui sont privés de liberté, de lien social.

Après Demain a pour vocation de contribuer à diminuer les souffrances des personnes :

  • privées de liberté

Par exemple :

- univers carcéral : 67.000 détenus et 160.000 personnes sous main de justice en milieu ouvert. Le temps de peine ne doit pas être un temps perdu ; toute personne détenue est une personne en devenir.

- grande pauvreté : l’insuffisance de ressources matérielles, culturelles et sociales ne permet pas de choisir la façon de mener son existence.

  • privées de lien social : 2 millions de personnes, en France, souffrent d’isolement, de solitude subie, qui se traduit par un sentiment d’inutilité, de mésestime de soi, voire de culpabilité. Cette image dégradée que la personne a d’elle-même constitue un frein à la resocialisation ; l’isolement est donc un phénomène qui s’auto amplifie. L’isolement touche tous les milieux sociaux et tous les âges, même s’il y a corrélation entre isolement et pauvreté.

 

Métier

Après Demain accompagne les associations à travers :
- un soutien financier adapté aux besoins.
- une aide humaine et méthodologique (appui à la réflexion stratégique, transfert de compétences, approche bienveillante), en fonction des besoins identifiés, sous réserve de l’acceptation par l’association.
- une ouverture de réseaux : promotion des associations dans des cercles philanthropiques, politiques ou entrepreneuriaux.

 

Processus d’accompagnement