Aller au contenu principal
visuel simon de cyrène

Association Simon de Cyrène

Le contexte

« Simon de Cyrène apporte une réponse innovante à un défi de société : grâce aux progrès de la médecine d’urgence, chaque année, 40 000 personnes sont gardées en vie (traumatismes crâniens, AVC, IMC…). Lorsqu’elles se réveillent avec des handicaps acquis après des longs temps de coma, elles posent à notre société une question difficile : « Dans une société dont les critères de réussite sont l’efficacité, la performance, la rentabilité, le savoir… quel est le sens de  ma vie maintenant que je ne peux plus répondre à ces critères ? ». 

Laurent de Cherisey

« Depuis que je suis handicapé, ma plus grande souffrance, plus que le handicap, c’est la solitude. »
« Tout le monde est différent et il faut que chacun vive avec sa différence à lui sinon on y arrivera pas » Pascale Cheptou, résidente d’une maison

L'association

Simon de Cyrène : Un autre regard sur le handicap et la fragilité

-Sortir de la solitude : Chaque semaine un nombre croissant de personnes valides et handicapées participent à des activités de loisirs et d’entraide au cœur de ville, « Chez Simon » (Repas partagés, ateliers créatifs, ateliers cuisine, rencontres avec des professionnels, soirées à thème, ateliers bien-être, sorties culturelles…)

-Oser la rencontre : Chaque mois une cinquantaine de personnes valides et handicapées se retrouvent pour des sorties ou des rencontres amicales (croisière de Pen Bron, Puy du Fou, rencontres thématiques et partages …)

-Vivre chez soi sans être seul : Simon de Cyrène Nantes crée 3 maisons partagées au 36 Allée de la Civelière à Nantes (Studios et espaces de vie partagés) 24 personnes en situation de handicap et 17 personnes valides vont faire le choix de vivre ensemble une vie fraternelle fondée sur l’accueil de l’autre dans son intégralité, le respect de ses choix, de ses capacités, de ses talents, de sa façon d’être.

-Faire avec et non pour : Les personnes qui accompagnent ne font pas pour l’autre mais avec. Souvent jeunes, elles vivent une expérience fondatrice.

-Changer le regard sur le handicap et la fragilité : Regarder plus loin que la première apparence pour créer une complicité de cœur. 

-Partage des valeurs et témoignages auprès des jeunes : écoles, étudiants, entreprises …

Simon de Cyrène

Le projet soutenu

Apres demain a participé au financement des travaux des 3 maisons partagées au 36 Allée de la Civelière à Nantes.

Visite d'entreprise de Simon de Cyrène

L'association témoigne :

Dans un souhait de transparence, de relations simples, avec bienveillance mais exigence, Après Demain a décidé de nous soutenir. Nous avons affecté ce don à la construction. Après Demain continue d’apporter ses conseils sur le projet et le développement de l’association (projet Révélations) et participe régulièrement à la vie de Simon de Cyrène Nantes.

Découvrez également