Aller au contenu principal
photo 2

Association Petits frères des pauvres

Le contexte

Depuis 1946, les Petits Frères des Pauvres luttent contre l’isolement et la solitude des personnes âgées, prioritairement les plus démunies. Par nos actions, nous recréons des liens leur permettant de reprendre goût à la vie et faire partie du monde qui les entoure. Vivre tout simplement.

En France, 900 000 personnes âgées souffrent d’isolement. Parmi elles, 300 000 sont en état de « mort sociale », privées de liens et des plaisirs simples et essentiels de la vie.
720 000 personnes âgées n’ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement, et 650 000 personnes âgées n’ont eu aucun confident.
32 % des Français de 60 ans et plus ont ressenti de la solitude, soit 5,7 millions de personnes.

L'association

En France, 900 000 personnes âgées souffrent d’isolement. Parmi elles, 300 000 sont en état de« mort sociale »,privées de liens et des plaisirs simples et essentiels de la vie. Au-delà du quotidien, cet isolement affecte aussi leur santé. Une personne âgée isolée est une personne en souffrance et, pour les Petits Frères des Pauvres, cette situation est inacceptable. C’est pourquoi, depuis plus de 70 ans, les Petits Frères des Pauvres sont aux côtés des personnes âgées souffrant d’isolement et de solitude, prioritairement les plus démunies. Par nos actions, nous leur permettons de vieillir le plus sereinement possible, dans l‘échange et le partage, à reprendre goût à la vie et faire partie du monde qui les entoure. Vivre tout simplement. Par notre voix, nous incitons la société à changer de regard sur la vieillesse, nous témoignons des situations inacceptables que nous rencontrons, nous alertons les pouvoirs publics sur la nécessité d’agir, nous favorisons l’engagement citoyen.

www.petitsfreresdespauvres.fr

pfp2

Le projet soutenu

L’accompagnement téléphonique en zones blanches a pour objectif de rompre la solitude de personnes âgées de plus de 50 ans sur les territoires de la région Bretagne et Pays de la Loire où les Petits Frères des Pauvres ne sont pas présents et où le maillage associatif dans le champ de la lutte contre l’isolement n’est pas suffisant. Cette action nécessite un grand nombre de partenariats, afin d’être mis en lien avec des personnes souhaitant bénéficier de l’accompagnement et également d’apporter un accompagnement téléphonique adapté. En effet, le travail partenarial permet de relayer une situation qui nous semblerait préoccupante pour la personne auprès du partenaire surplace, qui bénéficie d’un champ d’action plus large. Un large panel de formations est proposé aux bénévoles dans le but de leur donner les clés nécessaires afin de fournir un accompagnement adapté et de qualité. Dans l’optique de pérenniser le projet, une commission d’évaluation des signalements, composée de bénévoles qui seront formés, afin d’évaluer les signalements qui nous auront été transmis, va être créée. Ces bénévoles seront aptes à évaluer le signalement en fonction des critères que l’action s’est posée (isolement, pauvreté, autonomie, âge). Une fois le signalement validé, cette commission se chargera de jumeler la personne signalée avec un binôme de bénévoles de l’équipe.

pfp2
Découvrez également
Association Les pâtes au beurre
Association Les pâtes au beurre
L’association a créé un lieu d’accueil Les Pâtes au Beurre gratuit, anonyme et sans rendez-vous pour les parents avec ou sans leur enfant ou adolescent et ce quel que soit son âge.
En savoir plus sur Association Les pâtes au beurre