Aller au contenu principal
Association Utopia 56

Association UTOPIA 56

Le contexte

100 000 demandes d'asile ont été déposées en France en 2017 (source OFPRA), et seulement 32% sont acceptées (source FTDA). Des milliers d'exilés doivent attendre 6 à 12 mois pour faire une demande. Ces personnes ont fui un pays, sont à la rue et gardent espoir d'obtenir leur demande d'asile, un toit et un travail. Les dispositifs d’Etat et les lieux d’hébergement sont saturés, et des directives interdisent la constitution de camps, ce qui maintient les exilé.e.s dans l'insécurité et rend difficile la tâche des associations de terrain.

En 2017, les demandes d’asile en France représentaient uniquement 0,1% de la population française
Seulement 32% des demandes d'asile sont acceptées
Les mineurs isolés sont refusés à 80% par les dispositifs d’évaluation. Durée des recours : entre 4 et 24 mois

L'association

Utopia56, association loi 1901 créée en 2016 a géré le premier camp humanitaire de France à Grande-Synthe. Grâce aux 10 000 adhérents depuis sa création et à une forte mobilisation citoyenne, elle oriente les exilé.e.s et les accompagne dans leurs démarches d’accès aux droits et aux besoins de première nécessité, tout en interpellant les pouvoirs publics. Grâce aux bénévoles, Utopia56 met à l’abri les plus vulnérables (mineurs, femmes, familles) grâce à son réseau d’hébergement citoyen.

www.utopia56.com/fr 

Le projet soutenu

Développement d’un programme permettant aux français qui le souhaitent d’accueillir chez eux, pour une durée donnée, des mineurs isolés étrangers (MIE) avant leur prise en charge par les dispositifs légaux (Aide Sociale à l’Enfance) afin de leur permettre de partager un moment de vie à l’abri des souffrances. Le financement du projet comprend une participation à l’achat d’un véhicule d’occasion destiné à favoriser la constitution du réseau d’hébergeurs, à développer le réseau de bénévoles, mais également à assurer le transport des personnes accompagnées, des bénévoles et des salariés de l’association.

mineur isolé Utopia 56

Nous avons particulièrement apprécié la confiance que la Fondation Après Demain nous a accordé pour un projet encore à ses débuts, ainsi que la facilité dans les différents échanges.